Ovtcharov : L´objectif est une place sur le podium !

Plus que quelques jours avant le coup d´envoi de la Coupe du Monde, qui se déroule du 1. au 3. Octobre dans la Saarlandhalle à Sarrebruck. Cette compétition prestigieuse se déroule 6 semaines après les Jeux Olympiques et 2 semaines avant les championnats d´Europe, dans une phase durant laquelle les stars du tennis de table attendent avec impatience une pause. À l´égard du champion Olympique Ma Long et du japonais Jun Mizutani, qui a remporté la médaille de Bronze aux Jeux Olympiques de Rio, qui ont renoncés à la participation à la Coupe du Monde pour ces raisons. Dimitrij Ovtcharov, est impatient que la compétition démarre, et souhaites poursuivre son histoire couronnée de succès à la Coupe du Monde, où il a décroché dans les éditions de 2013 et 2015 respectivement la troisième place.

Néanmoins, le fait que ces deux stars du tennis de table mondial ne soient pas présentes, ne rend pas la tâche plus facile pour la star de DONIC Dima Ovtcharov. Le remplaçant de Jun Mizutani est le chinois Fan Zhendong, numéro 2 au classement mondial. Aux Opens de Chine, qui se sont déroulées il a quelques jours, ce dernier a souligné ses prétentions de devenir le nouveau numéro un mondial, en triomphant nettement en finale face à Ma Long sur le score de 4 :0. Avec le chinois Xu Xin, une autre star du tennis de table fait partie des participants de cette Coupe du Monde 2016. En prenant en considération cette liste, une nouvelle troisième place pour Ovtcharov serait un succès. La troisième place se jouera dans une petite finale.

Avant l´évènement à Sarrebruck, dont la marque de tradition allemande DONIC est l´équipementier des tables et filets, nous avons eu le plaisir d’interviewer la champion d´Europe en titre.

Les dernières éditions de la Coupe du Monde ont été un succès pour toi. Quel est ton objectif pour cette année ? Après 2013 et 2015, une nouvelle place sur le podium ?

C´est vrai, j´ai déjà eu des résultats très positifs à la Coupe du Monde. En 2013, la troisième place, ou j´ai mené face à Xu Xin en demi-finale 3 sets à 2 et 6 :4 dans le sixième set. J´avais une réelle chance de remporter ce tournoi comme en finale attendait Vladi, contre qui j´ai remporté mon match deux semaines auparavant en finale des championnats d´Europe 4 sets à 0.

L´édition de 2015 a été également un réel succès pour moi, en remportant la médaille de Bronze après avoir triomphé de Jun Mizutani dans la petite finale. Mais je ne me mets pas de pression pour autant pour cette nouvelle édition de 2016, il arrivera ce qu´il arrivera. Je vais jouer en prenant du plaisir et faire de mon mieux. Mon objectif est bien sûr, tout de même une place sur le podium.

De nombreux athlètes tombent dans un creux après les JO – surtout s´ils ont eu du succès. Comment est-ce chez toi ? Arrives-tu à rester focalisé sur tes objectifs sportifs ? D´autant plus que tu es devenu père d´une petite fille récemment ?

La priorité est clairement sur les JO, et de ce fait même les tournois prestigieux comme la Coupe du Monde ou encore les championnats d´Europe, perdent un peu de leur importance. Mais en regardant en arrière, on regrette quand on n´est pas performant dans ces tournois, comme je l´ai été en 2012 ! Lorsque durant l´année suivante, il n´y a pas de grandes compétitions internationales, on regrette. C´est pour cette raison que je tente de rester focalisé et donner le meilleur de moi-même à la Coupe du Monde et aux championnats d´Europe qui se déroulent deux semaines plus tard. Ce sont, après les JO et les championnats du Monde, les plus grands tournois dans notre sport. Ils méritent que les athlètes aillent jusqu´à leurs limites, ce que feront tous ceux, qui ne sont pas tombés dans un creux au niveau de leurs formes.

Comment a été ton programme d´entraînement après Rio ? Tu as certainement intégré des temps de repos ? Comment est ta forme actuelle ?

J´ai fait une pause pendant environ 10 jours après les JO. Ensuite, j´ai démarré doucement : environ une séance par jour pendant les 10 jours suivant. Maintenant, je suis à un rythme de 2 :1 -2 :1. Je veux être frais pour les prochains tournois. On entre dans une phase intense de compétition durant les mois d´octobre, novembre et décembre : la Coupe du Monde, les championnats d´Europe, les Grand finals, l´Open de Suède, la ligue des champions, la ligue Russe, etc. Je me suis beaucoup entraîné durant l´été. Je me sens bien, et quand la condition et mon corps sont au rendez-vous, je suis toujours optimiste.

Du fait que Jun Mizutani a dû renoncé à la participation à la Coupe du Monde, c´est Fan Zhendong qui prend sa place. Donc au final, la liste de participant comprend deux chinois et non pas uniquement Xu Xin. Ce point rend la tâche encore plus difficile – non ? Que pense tu actuellement de Fan Zhendong ?

Peut-être qu’en raison de l´absence de Jun, il est devenu encore plus difficile d´atteindre le podium, comme les chinois sont encore un peu plus redoutable. Mais cela ne me touche pas, je tente de me concentrer sur ma performance. Si je joue mon meilleur tennis de table, je peux accéder au podium.

Fan Zhendong est toujours un adversaire extrêmement redoutable. Il est le numéro deux mondial et affiche clairement les meilleurs résultats après Ma Long. Si Ma Long n´existait pas, il serait clairement le numéro 1 Mondial. Lors de son triomphe à l´Open de Chine, on a clairement remarqué qu´il était très motivé.